Forum Officiel de la guilde Frères d'Armes et la Legion Luminus Frater Arma
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum des Frères D'armes
Bonnes fêtes à tous les Frêres d'Armes
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Journal de Mizu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizu
Conteur d'histoires
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 39
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/04/2009

Compétences
Arme:
Mains nues:
Bataille navale:

MessageSujet: Journal de Mizu   Ven 5 Mar - 12:55

Mizu, étranger dans ce domaine du Maine, se demande encore comment il est arrivé là. Ses yeux s'ouvrent sur une ruelle sombre de Laval où l’odeur d’urine se dispute à celle du vomi, sans vraiment savoir laquelle allait gagné.
Bah qu’importe le passé, maintenant qu’il est là, seul l’avenir compte.
Qui peut bien se soucié qu’à déjà 23 ans, il n’a toujours pas de situation stable, qu’il a été déshérité par son père pour avoir salis la réputation de sa famille, qu’il s’est fait jeter comme un gueux sur les routes de France et qu’il se retrouve encore une fois à dormir dans la rue, faute de mieux. Tous cela n’a aucune importance.
Une nouvelle vie s’offre à lui et vas falloir arrêter d’écluser les tavernes et de courir la gueuse.
Après quelques errements dans les ruelles sombres de la ville, notre jeune et brave héros (hum hum). Correction, celui qui allait devenir un jeune et brave héros (hum hum). Oui bon notre personnage principal (là ça va ?) vient de se trouver une bicoque moisi, visiblement abandonné depuis longtemps. Du moment qu’il ne pleut pas c’est l’idéal.

3 mars de l’an 1458.
Notre noble aventurier (tu recommence) (Faut bien trouver quelque chose de positif, l’autocongratulation est la seule chose qui reste non ?) (Non) (Bon d’accord). Notre jeune et complètement paumé travailleur vient d’essayer le travail à la mine. Crevant ce truc, Mizu a des ampoules plein les mains. Va falloir s’endurcir la couenne, ou il ne va pas tenir le coup.

4 mars de l’an 1458.
Partis voir le curé, histoire de voir s’il a pas un petit job moins fatiguant. Mizu avait espérer s’occuper du vin de messe, il s’occupa finalement de récurer les latrines du presbytère. La mine, c’est peut être mieux finalement.

_________________
La fin d'une aventure est le commencement d'une nouvelle.


Dernière édition par Mizu le Mar 9 Mar - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mizu
Conteur d'histoires
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 39
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/04/2009

Compétences
Arme:
Mains nues:
Bataille navale:

MessageSujet: Re: Journal de Mizu   Sam 6 Mar - 16:47

5 mars de l'an 1458
Et le revoilà, partis travailler pour la mine de fer du coin. Il parait que les autorités locales on grand besoin de main d'oeuvre et récompense cet effort par du pain à bas prix, à condition d'être régulier. Pas facile ça, Mizu est plutôt du genre à bouger un peu partout, histoire de voir quelle situation lui permettrait d'en faire le moins possible pour gagner le plus possible (tiens ca me rappelle quelque chose).

6 mars de l'an 1458
Et voilà, sa passion pour la mine est temporairement terminée, le voilà partis cueillir des fruits dans les vergers du coin. Ah une petite pomme bien juteuse, rien que l'idée, Mizu en salive déjà. Au fait c'est bien des pommes dans ce champ?

_________________
La fin d'une aventure est le commencement d'une nouvelle.


Dernière édition par Mizu le Mar 9 Mar - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mizu
Conteur d'histoires
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 39
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/04/2009

Compétences
Arme:
Mains nues:
Bataille navale:

MessageSujet: Re: Journal de Mizu   Lun 8 Mar - 16:51

8 mars de l’an 1458
Trêve de tergiversation. Le temps n’est plus à la dispersion. Mizu est bien décidé à arpenter les routes de France. Mais pour cela il faut un peu plus que les quelques écus qui se sont perdus au fond de sa poche.
Le moyen le plus sûr, c’est la mine.

S’amuser à faire peur aux bigotes de l’église, est devenu beaucoup moins marrant. A l’époque, (c’était y à moins d’un an !!) (Ouais bah c’est le passé, loin, loin dans une lointaine galaxie…), il adorait faire enrager les nonnes du couvent non loin de la demeure de son cousin. D’autant plus qu’il y avait de jolies demoiselles qui n’aspiraient qu’à plus de liberté et leurs contés ses aventures, dû essentiellement à une imagination débordante, faisaient briller dans leurs yeux une étincelle qui n’avait rien à voir avec la foi. Bien évidement les vieilles religieuses intervenaient toujours au mauvais moment. Remise de leurs émois, elle revenaient à l’assaut, traitant notre aventurier du dimanche, de trop de nom pour être rapporter ici.

Quelle nostalgie.

C’était bien sûr, avant qu’il ne se retrouve à la rue, à devoir travailler. Finis le bon temps où il n’avait pas à se soucier de l’avenir puisque son père possédait une grande fortune dont il aurait dû hériter.
Rien que de penser à ce moment, où ce vieux débris la mis dehors sans un sou vaillant, Mizu est pris d’une irrésistible colère qu’il à dû mal à contrôler. C’est cette colère qui lui a permit de tenir jusqu’à présent, de faire tous ses travaux qu’il jugeait indigne de lui, il y a encore peu.
Bientôt, très bientôt, il prouverait à son père, qu’il avait eu tort de lui faire ça.

Mais pour le moment, il est temps de passer à la taverne, rencontré une jeune demoiselle, nommée Cerise qui lui a proposé de lui faire visiter la ville.

_________________
La fin d'une aventure est le commencement d'une nouvelle.


Dernière édition par Mizu le Mar 9 Mar - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mizu
Conteur d'histoires
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 39
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/04/2009

Compétences
Arme:
Mains nues:
Bataille navale:

MessageSujet: Re: Journal de Mizu   Mar 9 Mar - 16:01

9 mars de l’an 1458

Cerise n’est pas venu. Lui qui croyait qu’elle serait là pour lui dans le groupe à ma ….. Bon laissons tomber. Du coup Mizu en a pris un coup au moral et à décider de retourner à l’un de ses anciens vices. Toutes les tavernes de la ville ont reçu sa visite pour finalement s’endormir dans la dernière.
Le réveil fût néanmoins plus heureux que la soirée. Une jeune dame de passage la réveiller doucement. Elle s’appelle Vannat et vient de Tonnerre (non pas sous les tropiques) en Bourgogne. Les propos échangés lui ont permis de se sentir mieux. Malheureusement, le temps d’échanger quelques mots cordiales et il est déjà temps de retourner à la mine. De toutes façon avec la gueule de bois qu’il vient de prendre, le contremaître va encore brailler comme un cochon.
« C’est pas une vie, cette vie » pense notre mineur entre deux mal de crâne.
Il n’aspire désormais qu’à une chose. Réunir un pécule suffisant pour partir sur les routes des royaumes et voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

_________________
La fin d'une aventure est le commencement d'une nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de Mizu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Mizu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PROPORTA] Mizu Coque Souple HTC Desire testé sur Génération mobiles
» [PROPORTA] Mizu Coque Souple HTC HD2 testé sur Génération mobiles
» journal de campagne d'une armée de cadian dans la boue
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Quel journal ou magazine d'actualité lisez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Frères D'Armes :: ROYAUMES RENNAISSANTS :: Journal de route-
Sauter vers: